alimentaire


alimentaire

alimentaire [ alimɑ̃tɛr ] adj.
XVIe; lat. alimentarius
1Qui peut servir d'aliment. Denrées, produits alimentaires. Pâtes alimentaires.
Relatif à l'alimentation. Ration, régime alimentaire. Bol alimentaire. Le pain, symbole alimentaire. Industrie alimentaire. agroalimentaire.
2Dr. Qui a rapport aux aliments. Obligation alimentaire, de fournir les aliments. Pension alimentaire, servie à une personne qui en a besoin, en vertu d'un accord amiable ou d'un jugement (lequel peut accorder, en attendant, une provision alimentaire).
3Qui n'a d'autre objet que de fournir de quoi vivre. Une besogne alimentaire. Les « mille platitudes répugnantes de la psychiatrie alimentaire » (Céline).

alimentaire adjectif (latin alimentarius) Relatif à la manière de s'alimenter, à la nourriture : Produit, régime alimentaire. Relatif à l'alimentation : Industries alimentaires. Qui n'a d'autre objet que d'assurer les moyens d'existence : Littérature alimentaire. Se dit d'organes ou d'appareils servant à l'alimentation d'une machine, d'une installation. Se dit d'un matériau, d'une substance, qui n'altère pas les qualités des aliments placés à son contact. Se dit de personnes (créancier, débiteur) liées par une obligation alimentaire. ● alimentaire (expressions) adjectif (latin alimentarius) Carence alimentaire, absence ou insuffisance de certains éléments indispensables à l'équilibre et au développement physique d'un sujet. Obligation alimentaire, obligation légale de verser des aliments aux proches parents qui sont dans le besoin. Pension alimentaire, somme d'argent versée périodiquement à une personne en exécution d'une obligation alimentaire (divorce, abandon de famille). Toxi-infection alimentaire, infection digestive contractée par ingestion d'aliments souillés par différentes bactéries et leurs toxines. ● alimentaire (homonymes) adjectif (latin alimentarius) alimentèrent forme conjuguée du verbe alimenter

alimentaire
adj.
d1./d Qui est propre à servir d'aliment. Denrées alimentaires.
|| Relatif à l'alimentation. Régime alimentaire. Chaîne alimentaire.
d2./d DR Pension alimentaire, servie à une personne pour assurer sa subsistance.
d3./d Péjor. Travail, besogne alimentaire, dont l'unique intérêt est d'assurer une rémunération.

⇒ALIMENTAIRE, adj.
Relatif aux aliments, à l'alimentation, à la manière de s'alimenter :
1. Mais tu as besoin de te modérer en tout, même dans le bien. Tu y parviendras indirectement par trois choses : pense à moi, qui pense tant à toi; occupe-toi de ton fils; suis un régime alimentaire très doux.
J. MICHELET, Journal, 1837, p. 774.
2. N'oublions jamais qu'un voyage en Espagne est une pénitence alimentaire.
A. T'SERSTEVENS, L'Itinéraire espagnol, 1933, p. 208.
Au fig., péj. Qui n'a qu'un but lucratif. Littérature alimentaire :
3. ... entraîné au mensonge et à l'intrigue alimentaires.
Ch. MAURRAS, L'Avenir de l'intelligence, 1905, p. 67.
4. ... [à Bobino] M. Mauricet enchante le public avec ses chansons alimentaires ou sportives ...
L'Œuvre, 20 févr. 1941.
1. P. ext., TECHNOL. Relatif au mode d'alimentation permettant le fonctionnement de certaines machines. Piston, soupape alimentaire :
5. ... [à l'atelier,] nous n'avions pas travaillé, le tuyau de la pompe alimentaire était crevé.
D. POULOT, Le Sublime, 1872, p. 48.
6. La bouteille alimentaire est très employée; (...) [pour l'alimentation des chaudières].
L. SER, Traité de physique industrielle, t. 2, 1890, p. 174.
2. Spécialement
DROIT
Pension alimentaire. ,,Pension dont le caractère propre est d'assurer la subsistance du créancier ou de sa famille. Elle peut, dans certains cas, être acquittée en nature.`` (CAP. 1936, s.v. pension).
Provision alimentaire. ,,Somme allouée en justice pour l'entretien d'une personne, en attendant la fixation d'une pension définitive à l'amiable ou par justice.`` (CAP. 1936, s.v. provision) :
7. La femme sera tenue de justifier de sa résidence dans la maison indiquée, toutes les fois qu'elle en sera requise : à défaut de cette justification, le mari pourra refuser la provision alimentaire, et, si la femme est demanderesse en divorce, la faire déclarer non recevable à continuer ses poursuites.
Code civil, 1804, p. 50.
PHYSIOLOGIE
♦ [En parlant des organes où passent les aliments et de leur digestion ou de la masse formée par les aliments absorbés] Bol, canal, cavité, masse, sac, tube alimentaire :
8. ... cette membrane est disposée de manière à exercer une sorte de mouvement péristaltique qui alternativement redresse ses épines, ou les recourbe en arrière, et qui pousse insensiblement les masses alimentaires dans l'œsophage.
G. CUVIER, Leçons d'anatomie comparée, t. 3, 1805, pp. 344-345.
♦ [En parlant des maladies dues à l'alimentation, ou des troubles se manifestant par des réactions liées à la digestion, etc.] :
9. Or les spasmes nerveux demandaient à être traités par le mépris, la tuberculose par de grands soins et par un genre de suralimentation qui eût été mauvais pour un état arthritique comme l'asthme et eût pu devenir dangereux en cas de dyspnée toxi-alimentaire...
M. PROUST, À la recherche du temps perdu, À l'ombre des jeunes filles en fleurs, 1918, p. 498.
10. On ne se fiera pas seulement pour cela à l'opothérapie. Chaque tempérament endocrinien a ses tolérances et ses intolérances alimentaires, climatiques, etc... L'hyperthyroïdien supporte mal des aliments animaux, l'hypopituitaire les sucres et les amylacées, l'hypersurrénalien doit vivre plutôt en végétarien.
E. MOUNIER, Traité du caractère, 1946, p. 175.
Prononc. :[].
Étymol. ET HIST. — 1. 1580 adj. « propre à servir d'aliments » (B. PALISSY, Sels divers ds GDF. Compl. : Chose alimentaire); 2. 1606 subst. « celui qui reçoit des aliments, de quoi vivre » (CHARRON, Discours chrestiens, Redemption, 9 ds HUG. : Sans parler d'aucuns lieux où il [le droit d'aînesse] est excessif et desreglé, estant tout le bien absolument à l'aisné, et les puisnez comme serviteurs et alimentaires seulement); demeuré comme terme d'hist. du dr. en tant qu'adj. et subst.; 1690 adj. dr. « qui sert à l'alimentation et à l'entretien d'une personne » (FUR. : Ce qui est destiné pour les aliments. Pension alimentaire. Provision alimentaire).
Empr. au lat. alimentarius, dr. rom., attesté comme adj. au sens de « qui a rapport aux aliments et à l'entretien des personnes » (CAELIUS RUFUS, Cic. epist., 8, 6, 5 ds TLL, I, 1582 : legem variam ... et alumentariam, quae jubet aediles metiri, jactavit Curio); comme adj. et subst. au sens de « (pers.) qui reçoit une pension alimentaire » (CERVIDUS SCAEVOLA, Digestorum, lib. 35, 2, 95, ibid. : defunctorum alimentariorum portiones).
STAT. — Fréq. abs. litt. :368. Fréq. rel. litt. :XIXe s. : a) 1 031, b) 222; XXe s. : a) 113, b) 497.
BBG. — BÉL. 1957. — Lar. comm. 1930. — LAV. Diffic. 1846. — LITTRÉ-ROBIN 1865. — NYSTEN 1814-20. — PRÉV. 1755. — ROMEUF t. 1 1956. — SOÉ-DUP. 1906.

alimentaire [alimɑ̃tɛʀ] adj.
ÉTYM. 1580; du lat. alimentarius, de alimentum. → Aliment.
1 a Qui peut servir d'aliment. || Denrées, produits alimentaires.Loc. || Pâtes alimentaires.Par ext. || Industries alimentaires. Agro-alimentaire.
b Relatif à l'alimentation. || Ration alimentaire; équilibre alimentaire. || Ration alimentaire et besoins nutritionnels. || Régime alimentaire. || Bol alimentaire. || Masse alimentaire.Canal, cavité, sac, tube alimentaire.(En parlant de troubles). || Intolérances, difficultés alimentaires, de l'alimentation.
c Qui concerne un aliment. || Additif alimentaire.
2 (1690; n. m., 1606, « celui qui reçoit des aliments »). Dr. Qui a rapport aux aliments. || Obligation alimentaire, de fournir les aliments.Pension alimentaire, servie à une personne qui en a besoin, en vertu d'un accord amiable ou d'un jugement (lequel peut accorder, en attendant, une provision alimentaire). Aliment, cit. 3.
3 (1905, Maurras). Péj. Se dit d'un travail, d'une occupation dont la seule fonction est de nourrir son homme. || Des savants, des artistes font des besognes alimentaires qui leur permettent de vivre tout en poursuivant leurs recherches. || Un boulot purement alimentaire.
0 Baryton (…) se demandait en conscience s'il arriverait jamais à se débarrasser des familles, de leur sujétion, des mille platitudes répugnantes de la psychiatrie alimentaire, de son état en somme.
Céline, Voyage au bout de la nuit, p. 384.
4 (Après 1850). Techn. Qui contribue à un système d'alimentation (2.). || Piston, soupape alimentaire.
DÉR. Alimentarité.
COMP. Agro-alimentaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alimentaire — Alimentaire. adj. de tout genre. Qui sert pour les aliments, n est en usage qu en ces phrases. Provision alimentaire. pension alimentaire …   Dictionnaire de l'Académie française

  • alimentaire — ALIMENTAIRE. adj. des 2 g. Qui est destiné pour les alimens. Il n est guère d usage que dans ces phrases, Pension alimentaire, Provisionalimentaire …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Alimentaire — Alimentation Pour les articles homonymes, voir Alimentation (homonymie). « Manger » redirige ici. Pour le film québécois de Gilles Carle datant de 1961, voir Manger (film). L’alimentation est le …   Wikipédia en Français

  • alimentaire — (a li man tê r ) adj. 1°   Qui a rapport à l alimentation. Substances alimentaires. Principes alimentaires, 2°   En termes de physiologie, régime alimentaire, régime que l on suit quant à la nourriture. Bol alimentaire, la masse qu on avale après …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALIMENTAIRE — adj. des deux genres Qui est propre à servir d aliment. Les substances alimentaires. Plantes alimentaires.   En Médec., Régime alimentaire, Régime que l on suit à l égard des aliments.  En Jurispr., Pension alimentaire, Pension réglée par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ALIMENTAIRE — adj. des deux genres Qui est propre à servir d’aliment. Les substances alimentaires. Plantes alimentaires. En termes de Médecine, Régime alimentaire, Régime que l’on suit à l’égard des aliments. En termes de Droit, Pension alimentaire, Pension… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alimentaire — adj. ALIMINTÉRO, A, E (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ALIMENTAIRE (COMPORTEMENT) - Prise alimentaire — L’animal, comme l’homme, assure sa croissance et, en fonction du programme génétique de l’espèce, atteint à l’âge adulte une dimension et un poids corporel qui demeurent approximativement stables. Sa composition corporelle, en particulier la… …   Encyclopédie Universelle

  • ALIMENTAIRE (COMPORTEMENT) - Aliments de l’homme — «Tout ce qui est capable de réparer la perte des parties solides ou liquides de notre corps mérite le nom d’aliments» (Lemery, 1702). «On appelle aliment toute substance non toxique capable de satisfaire aux besoins nutritifs de l’organisme,… …   Encyclopédie Universelle

  • ALIMENTAIRE (COMPORTEMENT) - Conduites alimentaires — La définition des troubles du comportement alimentaire renvoie à la comparaison avec un comportement normal. Or, si l’on peut décrire, pour une population donnée, une prise alimentaire moyenne quant à la quantité, au nombre de repas ou au type… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.